Aujourd’hui, nous vous présentons une méthodologie de travail que l’on peut aussi bien appliquer en équipe que tout seul. Cette méthode appelée les chapeaux de Bono, nous l’avons découvert lors des ateliers Flupa UX Day à Paris.

Qui est Edward de Bono ?

Pour éclaircir les origines de cette méthode, Edward de Bono était un psychologue, médecin et spécialiste en science cognitive. C’est d’ailleurs cette spécialité qui l’a amené à porter ses réflexions sur notre façon de penser.

De ses observations, Edward de Bono constate que lorsque nous réfléchissons, nous recevons un tas d’idées en même temps, où émotions, logique et sentiments personnel se mélangent.

A partir de là, notre cerveau opère alors un tri rapide en fonction de nos filtres, nos croyances etc., qui se sont construit au fil de nos expériences.

Cette façon habituelle de penser est ce que l’on appelle la pensée verticale, c’est-à-dire qu’elle nous amène à poser un problème et à le résoudre étape par étape. Ce qui donne très souvent lieux aux objections suivantes :
  • ce n’est pas comme ça,
  • ça ne marchera pas,
  • c’est trop cher,
  • c’est irréaliste,
Et j’en passe ! De ce fait, des idées potentiellement géniales sont éliminées parce qu’elles déstabilisent notre façon de penser.

La pensée latérale

C’est alors qu’Edward de Bono met en place la pensée latérale ou comment avoir une approche sous plusieurs angles à la fois. Celle-ci a pour but d’aider à l’innovation, en considérant que l’imagination d’une solution irréaliste ou impossible peut servir d’étape à la découverte d’une solution potentiellement innovante.

Qu’apporte cette méthode ?


L’objectif des chapeaux de Bono est de changer son schéma de pensées, de ne pas s’enfermer dans ce que l’on connaît. Mais aussi de provoquer les idées des uns grâces aux idées des autres et de centraliser l’énergie créative de l’équipe dans le but de trouver des nouvelles idées prodigieuses.

Comment appliquer la méthode ?


De manière très simple. Nous allons regarder dans une même direction en ne prenant en compte qu’une seule émotion à la fois. Chacun de ces 6 chapeaux faisant référence à une émotion.

Une fois la problématique posée, l’atelier va se découper en 4 étapes.

  1. l’idéation
    Elle se fait en solo. Chacun génère des idées de son côté, répondant au brief, bien entendu !
    Durée de l’étape : 5min.

  2. le pitch
    Chaque personne du groupe va présenter ses idées aux autres membres de l’équipe.
    Durée de l’étape : 2-3min.

  3. le vote
    Chacun dispose de 3 votes (il est possible de voter pour ses idées dans la limite de 2 votes).
    Durée de l’étape : 5min.

  4. les chapeaux
    On prend 5 ou 6 minutes pour éprouver l'idée du point de vue de chaque chapeau : neutralité, émotions, créativité, pessimisme, optimisme et organisation.
    Durée totale de l’étape : 30min.

Guide des 6 chapeaux de Bono

six-chapeaux_de_bono_image.jpg

Source : singulier pluriel
  • Chapeau blanc : la neutralité
    Énonce les faits purement et simplement.
    De quelles informations disposons-nous ? Quelle information nous manque t-il et comment l’obtenir ?
    Les maîtres mots : faits, chiffres, données, impartialité.

  • Chapeau rouge : la critique émotionnelle
    Le penseur rapporte ses infos teintées d’émotions, de sentiments, d’intuitions et pressentiments.
    Quels sont les aspects et bénéfices du concept ? Pour qui ? Pourquoi ?
    Les maîtres mots : le feu, la passion, l’intuition, l’instinct.

  • Chapeau noir : la critique négative
    Le penseur souligne les dangers et les risques qui attendent la concrétisation de l’idée.
    Quels sont les dangers du concept ? Ses faiblesses ? Pourquoi ?
    Les maîtres mots : prudence, jugement, négatif.

  • Chapeau jaune : la critique positive
    Le penseur admet ses rêves et idées les plus folles. Les commentaires se doivent d’être constructif.
    Les maîtres mots : le soleil, l’optimisme, avantages, bénéfices

  • Chapeau vert : la créativité
    Le penseur provoque, recherche des solutions.
    Quelles seraient d’autres variantes ou façons de faire ? Et surtout : comment ?
    Les maîtres mots : créativité, mouvements, alternatives.

  • Chapeau bleu : l’organisation
    Le chapeau bleu apporte des résultats : résumé, conclusion et décision.
    Les maîtres mots : synthèse, maîtrise, prise de recul.